Conserver une base de données active et qualifiée

  • Accueil
  • >
  • Blog
  • >
  • Conserver une base de données active et qualifiée

Avoir une base active et qualifiée, c'est le Graal 🏺 de tout responsable communication, marketing ou digital ! Que ce soit en BtoB ou en BtoC, qu'elle compte des contacts par centaines ou par milliers, une base doit être la plus qualitative possible et détenir des données actives avec notamment, des contacts actifs (qui cliquent dans vos newsletters, consultent votre site internet, achètent vos produits...) et en fonction des canaux de contact que vous utilisez, avec des coordonnées postales, adresses email et numéros de téléphone à jour. 

Vous souhaitez conserver une base active et activable ? Pour vous aider dans votre quête du Graal, voici quelques conseils qui ont fait leurs preuves et que nous vous recommandons de mettre en application. 

Les 2 questions de départ à vous poser

Commencez par répondre à ces questions :

    • Quel est le nombre de contacts inactifs depuis plus de 2 ans dans ma base ? 
    • Quelle action dois-je privilégier pour réactiver le consentement de mes contacts inactifs ? 

Un chiffre clé : 3 ans

Il est communément admis qu’en 3 ans, environ 20% des données collectées ne sont plus bonnes. L'importance d’intervenir sur ce sujet est donc clairement établie.

Il se trouve que c'est justement le bon timing pour agir sur votre base de données. Avec l'entrée en vigueur du RGPD en mai 2018, vous aviez certainement, pour assurer votre conformité légale à ce nouveau règlement, réalisé des actions d’actualisation des consentements de vos contacts. 

3 ans

Si c'est le cas, une partie de vos nouveaux contacts collectés depuis cette date va prochainement être concernée par le droit à l’oubli. Ainsi, vous allez être dans l'obligation de supprimer ou d'anonymiser vos contacts inactifs depuis 36 mois.


Rappel

Cette période de 36 mois est renouvelée à chaque action positive de vos contacts.
Exemples : inscription à votre newsletter ou clic dans une newsletter reçue

Un mot d'ordre : l'anticipation !

Croyez-nous, vous pouvez anticiper et agir afin d'éviter l’érosion naturelle de votre base de données et donc de conserver un haut niveau de contactabilité de vos contacts.

Il est en effet possible de créer des sélections de contacts (exemples : les contacts inactifs depuis n mois, les candidats à l'oubli car inactifs depuis 36 mois, les hard bounce...) et de déclencher l'envoi automatique d'un email ou d'un sms vers ces sélections.

Envoi d'un email ou sms automatique
Ce message, assorti d'un lien vers un formulaire de collecte, leur proposera d'actualiser leurs consentements, de donner leur adresse email ou leur numéro de mobile. C'est en somme un excellent moyen de mettre à jour votre base de données.

Vous voyez, on avance dans votre quête du Graal !  😉

Les actions préconisées

Concrètement, voici les actions que nous vous proposons de mettre en oeuvre. Elles se feront en 2 volets.

1. Calculer les dates de dernières actions de vos contacts.

Cela vous permettra d'identifier qui sont les actifs, qui sont les inactifs et parmi ces derniers, qui sont les candidats au droit à l’oubli. 

2. Mettre en place des scénarios de marketing automation : 

  • afin de réactiver des contacts inactifs depuis 18 mois par exemple (le but, c'est d'anticiper et d'éviter qu'ils soient concernés, 18 mois plus tard, par le droit à l'oubli) 

  • afin d'adresser une dernière chance à vos candidats non réceptifs à la campagne de réactivation et à vos candidats au droit à l’oubli

Quels sont les bénéfices en sortie ?

Ils sont de deux ordres. D'un côté, vous automatisez les traitements pour garder une base avec un taux de contacts actifs le plus élevé possible (pas d'actions répétitives et chronophages de votre part, tout est automatisé) ; de l'autre, vous respectez le droit à l'oubli qui est l'une de vos obligations légales par rapport au RGPD. 

________________________________

Pour avoir une base de qualité, performante, avec un haut niveau de contactabilité,
téléchargez notre DOSSIER INTÉGRAL.
V
ous y trouverez cet article ainsi que les 3 suivants et d'autres informations :

Dossier intégral

>> Comment collecter les bonnes données de contactabilité ?
enrichissement et mise à jour des données de contactabilité, mise en place d’opt-in horodatés par canal et par finalité de traitement
>> Comment nettoyer votre base de données ?

suppression ou anonymisation de vos contacts éligibles au droit à l’oubli
>> Comment gérer les droits de personnes ?
gestion des demandes de modification, effacement et restitution des données personnelles